Onceuponahappytime

25 mai 2017

Les chansons de la honte.

Depuis que je suis toute petite mon cerveau est un juke-box. Moi-même ça m'impressionne. (ça doit être ça les tâches mystérieuses sur mon IRM, ces milliers de chansons implantées dans mon cerveau...) TOUS les matins, quand je me réveille, c'est avec une chanson en tête. Et quand c'est "le lion est mooort ce soiiiiir, oh wimbowé o wimbowé ohh... " je t'assure que je pleure... Et je me souviens de TOUTES les chansons que j'ai entendues dans ma vie, je les connais TOUTES par coeur et je peux toutes les chanter. Je sais pas si tu vois le bordel que c'est dans ma tête. Alors ouf que maintenant je n'ai plus de télé mais avant quand j'écoutais un truc genre The Voice le soir avant d'aller me coucher, mais LAISSE TOMBER, ça tournait en boucle toute la nuit c'était le cataclysme. Et quand j'ai une crise de migraine c'est pire, la playlist se met automatiquement en marche et j'ai beau crever de douleur, j'entends de la musique dans ma tête pendant des heures. Et souvent en boucle. Bonheur. 

Parmi les innombrables chansons de mon disque dur cérébral, il y en a quelques-unes que j'appelle mes chansons de la honte. Tu sais, celles qu'on adore même si elles sont complètement ridicules, démodées ou musicalement nulles. Mais c'est bon, la honte et moi j'adore chanter ces chansons au 1er degré, en y mettant toute mon âme.

Alors aujourd'hui je me mets nue devant toi (pas de photo, s'il te plaît) et je te dévoile mes chansons de la honte.

 

La numéro 1 toutes catégories confondues, c'est l'Amour en Héritage. Vas-y fais la moquerie. Quand je chante L'Amour en Héritage tous les oiseaux ils s'arrêtent de chanter tellement c'est joli. Et je fais des gestes avec mes bras pour mieux faire le lyrisme qui s'impose. Et si un jour je chante cette chanson pour toi ce sera une belle preuve d'amour parce que ça voudra vraiment dire que tu es dans mon intimité personnelle.

 

TOUTES les chansons de Lara Fabian. Lara Fabian me fascine. Déjà, c'est la femme qui a le plus grand nombre de dents AU MONDE. Quand je la regarde chanter il y a quelque chose en moi qui résonne et qui fait le mimétisme total. Lara Fabian réveille ma Lara Fabian intérieure. Son sens du tragique et du grandiose est au-delà des normes de cette galaxie. Et quand je chante ses chansons moi aussi je fais ce truc avec la mâchoire comme elle qui est tellement mystérieux et puissant en même temps. Alors oui j'ai honte mais je kiffe ses chansons. Lara Fabian c'est moi, comme disait Flaubert.

 

Rhaaa! Telle que tu me vois là je suis cette personne qui ne PEUT PAS rester assise quand elle entend Gilbert Montagné, qui se met à sauter partout en secouant la tête et en tapant dans ses mains (avec des nulettes de soleil, c'est très mal de se moquer, le Père Noël il va pitètre me punir mais tant pis). Gilbert Montagné c'est la honte mais ça fait plaisir. Et un mec qui fait rimer belle avec hirondelle, moi je dis RESPECT.

 

Larusso, Tu Oublieras. On l'a oubliée depuis mais cette chanson me fait toujours danser au 1er degré. C'est ça qui est cool en fait avec toutes ces chansons de la loose, c'est de les vivre au premier degré et laisser s'exprimer pleinement notre côté midinette/tragédienne de 14 ans, c'est tellement bon!

 

Et pour finir, là aussi c'est du lourd, L5, dont j'avais à l'époque (c'était quoi, il y a 15 ans??) suivi la formation dans cette émission de télé et moi je suis tellement A FOND dans tous ces trucs genre The Voice et Nouvelle Star, j'ai toujours l'impression que c'est ma vie qui se joue, quand un/e candidat/e que j'aime est éliminée je jette des chaises par la fenêtre, bref, en mémoire de ma jeunesse (disparue) et parce que je suis encore capable de chanter cette chanson par coeur en y mettant toute mon âme ;)

Voilà pour mes chansons de la honte. Il y en a sûrement beaucoup d'autres (Stéphanie de Monaco, Comme un Ouragan!) mais ce sont celles qui me reviennent en premier. Et maintenant on va rigoler, c'est quoi les tiennes??

PS: Oubli impardonnable!! Orozement que Jean Jacques le mag vient de publier une vidéo sur les chansons des années 90 (copieur!!)  


 

Posté par vava_ à 11:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]

24 mai 2017

La détente

Enfin! 4 jours pour oublier l'ambiance pourrie du boulot, me changer les idées, dormir, passer du temps à deux, faire des siestes, regarder des épisodes de Designated Survivor, prendre le temps de vivre, se promener, aller au ciné, respirer!

IMG_8690

P1210784

(prends garde à la femme sans visage)

IMG_8704

L'amour, ça se fête. (Avec du vin dans un bon restau..)

P1210863

Bon long week-end mes chatons!

 

Posté par vava_ à 19:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 mai 2017

La nouvelle marque des jeunes

Ce soir Aksel et Sami, 5 ans, sont venus me voir en me disant:

"Maîtreeeeesse (est-ce que ça gonfle?, nan je déconne) maîtreeeeeesse, on veut les mêmes chaussures que toi"

Voici les chaussures en question:

IMG_8688

Des Scholl, donc. Achetées en soldes sur un site de para-pharamacie et à semelles soi-disant à mémoire de forme. Mes nains en sont dingues.

Scholl is the new Nike.

(ça calme quand même).

Posté par vava_ à 17:52 - Commentaires [7] - Permalien [#]
21 mai 2017

Vert et bleu

Depuis quelques semaines c'est la cata dans ma famille. Je n'en parle pas ici parce que je veux que ce blog reste orienté vers la joie et les choses positives, mais quand j'en ai plein la tête, c'est toujours dehors que je me recentre. A pieds ou à vélo, je vais chercher l'air, les arbres, l'eau, le calme. Le vent sur mon visage, le chant des merles, la liberté. Une grande marche samedi très tôt, deux heures de vélo ce matin le long de l'eau, et probablement encore une balade avec mon amoureuse cet aprèm. Des couleurs qui me font du bien à l'âme. C'est pas pour rien que le vert est la couleur du chakra du coeur...

Samedi:

 

IMG_8659

IMG_8633

IMG_8637

IMG_8635Strasbourg a banni les pesticides depuis plusieurs années, ce qui explique toutes ces jolies fleurs sauvages un peu partout au bord des routes.

Dimanche:

IMG_8660

IMG_8650

Dimanche aprèm:

IMG_8661

IMG_8662 

IMG_8664

 

Ca sent presque les vacances...

Posté par vava_ à 13:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mai 2017

17 mai, journée internationale contre l'homophobie.

Je voulais faire un article à ce sujet mercredi mais comme je faisais la douleur de la souffrance, sitipapossib. Aujourd'hui ça va mieux (ENFIN, on va faire péter le vin et la drogue!) et en plus j'ai trouvé sur facebook le riplayz d'un téléfilm diffusé mercredi soir sur Antenne 2 (laisse moi être une personne agée, merci) que je viens de finir et qui est plutôt chouette. Pour un téléfilm de la France, je trouve c'est déjà pas mal. Attention c'est dispo que 5 jours alors n'attends pas toute la vie pour le regarder après ça va s'autodétruire et ton ordi il va être kaputt que ce sera pas moi la faute. 

replay - series-et-fictions

Regarder en streaming le film Baisers cachés en VOD - revoir tous vos films et séries péférées en streaming sur france.tv

https://www.france.tv

Ensuite il y a le débat que je n'ai pas encore regardé (moi avoir beaucoup li travail, moi devoir finir la saison 5 de Downton Abbey parce que mon amoureuse a commandé la 6!) mais pitètre je vais regarder un bout avant ce soir. (Mais je trouve y'a pas beaucoup de femmes parmi les invités...)

Alors évidemment concernant l'homophobie (et la transphobie, je trouve que c'est encore pire parce que plus méconnu...) il y a ceux qui vont dire mais keuwah? en 2017 on est encore obligé de faire des trucs contre l'homophobie? Et il y a les gens comme moi qui trouvent que PLUS QUE JAMAIS il faut combattre ça et EDUQUER, dès le plus jeune âge. (Les stéréotypes à la con, les trucs pour les filles, les trucs pour les garçons, dans le milieu dans lequel je bosse c'est le combat de toute ma vie). Et que si ce con de Hollande n'avait pas lambiné pendant des siècles avec la loi du mariage pour tous en disant que si les maires avaient un problème avec ça ils pouvaient déléguer, jamais il n'y aurait eu toutes ces manifs et ce déferlement de haine décomplexée. Dans tous les autres pays européens c'est passé tout seul, y'a juste chez nous qu'on a sorti les bibles, les crucifix et les slogans du Moyen-Âge. Donc OUI, lutter contre l'homophobie c'est urgent ET d'actualité. 

Parce que les actes homophobes et les violences ont explosé, et qu'il ne FAUT PAS laisser passer ça. L'homosexualité n'est pas une maladie, l'homophobie en est une. 

A titre purement personnel, en dehors de l'épisode de mon coming-out parental, j'ai souffert d'homophobie à l'époque où je bossais dans un bled et que les parents d'une école où je n'avais d'ailleurs jamais mis les pieds, en apprenant que j'allais y bosser et que je vivais à l'époque avec une journaliste qui passait à la télé ont fait une pétition contre ma venue... (y'en a vraiment qui ont du temps libre pour les loisirs créatifs... ) J'ai tenu un mois, j'étais tellement mal et je faisais tellement de migraines que j'ai fini aux urgences.... et j'ai eu la chance d'avoir une inspectrice à qui j'ai pu parler et qui m'a proposé un poste de remplaçante pour finir l'année loin de ces tarés. Puis j'ai rejoint la civilisation (= la ville) et depuis on me fout la paix et je pense surtout que les parents de mes nains ont d'autres préoccupations que savoir avec qui je partage mon lit. (Du moment que j'assure la garderie gratuite...)

De plus, jusqu'à présent dans ma vie j'avais toujours été avec des femmes pas du tout démonstratives, donc jamais de main dans la main ou de gestes tendres dans la rue, quand on sortait on pouvait très bien passer pour des bonnes copines. Maintenant mon amoureuse est super tendre, elle me prend par la taille quand on marche  (j'adore ça...), elle me passe la main dans le dos et même dans nos regards, pour la première fois il n'y a pas l'once d'une ambiguité. Pour la première fois je m'assume avec ma compagne en tant que couple à l'extérieur et j'en suis fière et heureuse. Après, évidemment on ne va pas s'embrasser quand on croise une bande de gros relous, parce que j'ai vraiment pas envie qu'on nous emmerde. En même temps c'est pas normal qu'en 2017 on doive faire attention, être discrètes, ne pas trop avoir l'air amoureuses en public par peur des violences ou des insultes... Aucun couple hétéro n'a à faire attention à ça. Donc plus que jamais, l'homophobie, ça suffit. C'est bon, laissez nous vivre, on ne vous demande RIEN, aucun avis, aucun commentaire, aucune approbation, que chacun s'occupe de ses fesses et le monde se portera mieux.. 

Merci, bisou.

:)

18519670_10213816462508015_8804788327487415607_n

Posté par vava_ à 17:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 mai 2017

Cervicales: la solution naturelle

Je suis toujours en pleine crise (et je rebosse, quel bonheur de gérer 31 gosses quand on peut à peine bouger la tête...) et en dehors d'hier soir où j'ai eu tellement mal que j'ai avalé sans broncher un anti-inflammatoire et un demi Xanax (le premier de ma vie, ça s'arrose...) je vais essayer (en attendant les résultats de ma radio la semaine prochaine) de gérer les douleurs avec des remèdes naturels, à savoir:

P1210750

De la silice en homéopathie prescrite par mon toubib.

De l'harpagophytum: le produit naturel le plus efficace pour tout ce qui est douleurs articulatoires ou inflammations. Normalement je le prenais en gélules mais là c'est de la teinture mère (chez Weleda), un peu plus costaud, j'en prends 50 gouttes dans un tout petit peu d'eau 3 fois par jour.

Silicium organique: composé de bambou et d'ortie, le silicium organique stimule la production de collagène et reminéralise les os, ce qui aide donc énormément au niveau aussi des articulations, tendons, cartilages. Et l'ortie est une plante très connue dans le traitement naturel de l'arthrose. Ca j'essaie ce soir parce que je viens de recevoir ma commande.

Voilà, je me disais que ça pourrait peut-être intéresser celles d'entre vous qui ont ce genre de problèmes et qui souhaitent éviter les anti-inflammatoires...

PS: je précise que c'est un traitement de fond, en cas de grosse crise ça ne suffit malheureusement pas si on veut enrayer la douleur...

Posté par vava_ à 17:40 - Commentaires [4] - Permalien [#]
16 mai 2017

Crac.

Après des jours et des jours de douleurs abominables dans le haut du cou et l'impression d'avoir en permanence un couteau planté dans l'oeil, j'ai appelé mon toubib qui pense que je fais une grosse crise d'arthrose cervicale. (Je fais de l'arthrose cervicale depuis que je suis ado et comme c'est un truc qui empire avec l'âge, je me réjouis vraiment pour quand j'aurai 60 ans...) Il m'a prescrit des anti-inflammatoires super costauds (que je ne prendrai pas, hors de question d'avaler ces merdes, ET du silicium et de l'harpagophytum en teinture mère, là je suis ravie parce que je sais que ça va me faire du bien mais la pharmacienne a du commander donc c'est pas là avant demain.. ) Bref, je passe une radio la semaine prochaine, en attendant minerve, repos jusqu'à jeudi matin, un minimum de mouvements de la tête (chaque fois que je bouge j'ai tout qui claque...) la saison 5 de Downton Abbey, des jus pleins de vitamines, un super bouquin (ces derniers temps j'ai eu un mal fou à trouver des bouquins qui ne me donnaient pas envie d'abandonner après 20 pages et celui-là je l'adore!), du thé et surtout du calme...

P1210746

 

IMG_8541

 

P1210739

 

P1210742

 

Posté par vava_ à 12:21 - Commentaires [6] - Permalien [#]
15 mai 2017

Les bonheurs du week-end

Samedi:

Youpie j'ai regonflé mon vélo et youpie les pivoines du marché de la Marne sont là!

IMG_8466

Et rebonjour vélo!

 IMG_8468 

Une longue marche pour dire bonjour aux merles de l'Orangerie.

Un aprèm cocooning très doux suivi d'une soirée Designated Survivor sur Netflix, j'adore cette série qui me rappelle beaucoup Homeland!

kiefer-sutherland,M385296

Dimanche

Les petites courses au Monop, impossible de résister à ces mini pots de plantes aromatiques à faire pousser:

IMG_8533

 Et un maillot pour les vacances :)

IMG_8488 

Oui, je sais, j'ai le temps mais ça me fait du bien psychologiquement de me projeter dans l'eau et surtout j'en ai enfin trouvé un qui ne me cisaille pas les hanches... (si toi aussi tu galères ta race à trouver un maillot 2 pièces qui te va, tourne ta tête dans le sens opposé d'une montre à quartz.)

Une super balade le long du canal de la Bruche, sous l'orage puis sous le soleil.

IMG_8501

 

IMG_8503

 les indispensables câlins aux arbres...

IMG_8505

 

un choual qui fait la joie:

IMG_8515

 

et de la verdure verduriante qui fait du bien aux yeux.

IMG_8530

 

Et après ce grand bol d'air, suite de notre soirée Designated Survivor avec pizza et bon petit vin

IMG_8528

Un magnifique week-end qui m'a fait beaucoup de bien, ça m'aide d'y repenser après la matinée que je viens de passer avec mon hystérique de service qui m'a rouée de coups de pieds en enchaînant colère sur colère.... On est en plein délire. Mais sinon tout va bien, continuez donc à nous mettre 31 gosses et cas sociaux par classe en maternelle sans aucune aide. Mais on va se focaliser sur le positif, hein..

Posté par vava_ à 13:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 mai 2017

Empties

La grelucherie est bonne pour le moral, pour le mien en tous cas, donc ce matin, paf, gros arrivage de produits terminés. 

P1210332

Bon, cette photo date un peu, pardon de ne plus me souvenir de tout...

Huile réparatrice Skin Chemists: voilà, ça par exemple je ne me souviens absolument plus de ce que ça sentait mais je l'ai bien aimée et de toute façon les huiles font un bien fou à mon visage, c'est un confort incroyable et j'aime en essayer de nouvelles. Et quand on tape dans du haut de gamme comme là c'est hyper agréable, ça pénètre tout seul, ça laisse la peau douce et souple, bref, bonheur.

Baume nettoyant aromatique au bois de rose Darphin: j'ai adoré ce produit que j'ai utilisé le matin pour réveiller ma peau. Ca ne sent pas du tout la rose mais une odeur d'institut de beauté que j'ai adorée. Un jour je rachèterai.

Complexe d'huiles essentielles Naturactive: mon doudou du matin, quelques gouttes sur un mouchoir pour aller bosser. Je sniffe ça en allant au boulot et ça me donne du courage.

Un vieux stick Labello des années 50

Gommage doux Avène: je ne pense pas souvent à faire des gommages (j'en ai encore 2 de marques différentes du temps où j'étais abonnée à la biotyfull box) mais celui là est très sympa.

Bougie Cedar Forest de la marque Setri, c'était ma première Bougie Box et je ne l'ai pas particulièrement aimée (il y a un composant là-dedans qui a tendance à me donner mal à la tête), du coup elle a brûlé dans ma cuisine.

P1210495

Shampooing doux à l'hamamélis Fleurance, super agréable, c'est celui que j'utilisais quand je faisais des masques à l'huile (il faut deux shampooings pour tout enlever) En plus il a une compo irréprochable et sent tout doux.

Sérum bonne mine Gaina à l'huile de carotte: j'ai adoré ce sérum sous forme d'huile reçu dans ma dernière box, il fait vraiment un super joli teint. Très chouette découverte.

Crème corps French Pompon Baïja: j'ai eu un peu peur en voyant litchi sur le pot mais c'est un parfum très fleuri et très doux vraiment agréable. C'était la dernière box aussi.

P1210555

Shampooing nourrissant Aésop: j'avais envie d'essayer une fois dans ma vie un soin de cette marque, j'ai beaucoup aimé, la liste des ingrédients est top et ça sent vraiment bon, et je rachèterai peut-être un jour quand j'aurai réussi à épuiser mes stocks de shampooing. (Dans 20 ans).

Bougie Beyond the sea chez Sunlittle: bougie box numéro 2, très fraîche, j'ai beaucoup aimé. Et le packaging aussi.

(Le sérum à l'huile de carotte se tape l'incruste).

Crème pour les mains au lait d'ânesse Donkeys & co: normalement je n'achèterais jamais un produit qui n'est pas vegan mais il était dans ma dernière box, je l'ai fini mais je n'ai pas aimé. De toute façon pour mes mains aussi je suis entrain de passer à l'huile végétale, ça ne laisse pas d'effet collant et je trouve ça plus agréable même s'il faut masser un tout petit peu plus (mais le massage des mains ça me détend.)

P1210676

Masque capillaire au karité Lovea dont j'ai détesté l'odeur et que j'ai du coup mis des plombes à finir

Mini huile végétale au cassis Aroma Zone: je l'ai commandée pour ses propriétés anti-oxydantes mais je suis un peu déçue par les huiles aroma-zone qui ne sentent absolument rien, du coup je les utilise pour le corps en y ajoutant quelques gouttes d'huiles essentielles. Et j'ai décidé qu'à mon âge avancé, pour ma face je méritais des trucs un peu mieux. 

Huile végétale au Camélia: pareil, utilisée un peu pour le visage et surtout pour le corps, en massage après la douche avec quelques gouttes d'HE de citron dedans. Et du coup ça fait un soin nourrissant et parfumé parfait. Et l'huile sur le corps laisse la peau super douce.

Gel douche l'Eau de Coursiana Fleurance, reçue en cadeau avec une commande et que j'ai adorée! Je l'ai déjà dit mais le parfum ressemble énormément au pain moussant Karma de chez Lush, c'était vraiment super agréable.

P1210732

(Picture by Barbara Cartland)

Eau de roses Christian Lenart, pas bio mais tout à fait correcte et tellement agréable (je n'ai pas encore abandonné ma quête de l'eau de fleurs d'oranger de la marque!) un grand classique que j'utilise depuis des siècles le matin au réveil.

Roll on défenses immunitaires aux huiles essentielles, c'est quelqu'un que je connais qui les fabrique mais il en existe sûrement dans le commerce, j'ai utilisé ça tout l'hiver en le frottant à l'intérieur de mes poignets (et en sniffant à mort parce que ça sentait super bon.) je lui en redemanderai un pour l'hiver prochain.

Bougie Jasmin Happy Friday, très agréable, je l'avais achetée en vente privée.

Baume à lèvres mixa qui lui aussi date des dinosaures.

Et pour finir, ce petit baume au karité légèrement parfumé, très agréable, que j'ai utilisé en massage des pieds, des mains et parfois sur mes mollets cet hiver.

Et voilà pour cette fois! Bon week-end les petits choux!

Posté par vava_ à 11:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 mai 2017

Boulot: comment survivre jusqu'au 7 juillet.

Ceci est la suite logique de l'article précédent. Cette dernière période étant donc la plus interminable et la plus nabominable de l'année, pour ne pas faire la dépressurisation de la cabine ou la descente d'organes, voici quelques trucs et astuces qui personnellement m'aident (et m'aideront j'espère jusqu'au bout) à tenir le coup sans péter un câble. (N'oublie pas je suis aussi infirmière de la psychiatrie infantile) (et je suis nue sous ma blouse, comme tu le sais dans ton imaginaire collectif.)

1. Me fixer des objectifs à court terme. Si tu pars en te disant whatedafuck il va falloir tenir 11 semaines tu vas mourir. Du coup je me suis mis des objectifs sur mon calendrier (que je les ai surlignés avec des couleurs chatoyantes et virevoltantes sur mon bureau de l'école comme ça toujours je me souviens que je dois garder le courage) et j'avance pas à pas. (Et chaque journée de travail je la barre en noir en appuyant bien fort quand elle est finie avec le cri de la victoire). Mon premier objectif en rentrant des vacances était le 1er mai. Et je l'ai atteint. (Mazeltov!) Puis le 8. Pareil, réussite totale de l'objectif escompté. Les ponts c'était mon projet pédagogique du 3e trimestre (qui est en fait une année scolaire complète, et ça, le gouvernement te le cache pour te manipuler.) Donc là j'ai déjà deux ponts derrière moi. Et ce soir je me dis allez ma chérie, la semaine qui vient est une loooongue semaine mais tu vas y arriver et après ça c'est juste 2 jours et demie. Et ça ça me redonne foi en l'humanité. Et après le mois de mai est presque fini. Ensuite je vise le lundi de pentecôte. Puis mon anniversaire (mon pays qu'il s'appelle la France il a créé un jour férié le 13, comme ça tout le monde il peut venir m'aider à gonfler mes 25 ballons.) Bref, grâce à cette technique prudente et lapidaire, petit à petit la maîtresse elle reste en vie.

2. Rigoler. J'te jure moi si je peux pas rigoler dans une journée ma vie elle est foutue, laisse tomber. Alors ouf que je rigole déjà tous les soirs avec mon amoureuse mais au travail j'essaie TOUJOURS TOUJOURS de faire le divertissement. Et en matière de divertissement, je ne suis pas une adulte normale, tu sais. Je fais le divertissement avec mon corps (aucun problème pour me rouler par terre ou danser le lac des cygnes sur une table), je me déguise avec tout ce qui passe, je fais tous les accents du monde entier (j'ai appris récemment que j'étais la personne ressource plurilinguisme de l'école à cause de mes imitations...) et surtout je m'entoure de personnes avec qui je peux déconner tout le temps et qui ont le sens de la répartie, j'en ai besoin pour survivre psychologiquement, ça me stimule et quand on passe une surveillance de récré à se taper un délire à en avoir mal au ventre de rigoler, je me dis que je n'ai pas perdu ma matinée. Y'a des collègues qui nous regardent comme si on était des grandes malades mais on est des grandes malades, donc voilà. Mais je te jure dans ce métier si tu as pas le second degré et le recul sur tous les troubles psys des élèves de ta classe tu finis aux Trois Epis.

3. Préserver sa santé. Malgré un mode de vie ultra sain je suis en proie à des douleurs chroniques qui m'épuisent et peuvent jouer sur mon moral quand ça dure trop longtemps. Et je parle notamment de mes migraines (qui sont plutôt des névralgies aigües) et mes problèmes de cervicales. En gros, dès que je bouge la tête j'ai l'impression qu'un truc pète à l'intérieur de mon crâne, avec le bruit qui va avec. Et ça c'est TOUT LE TEMPS, malgré mes séances d'ostéo. Et ça me fait un mal de chien. J'ai appris à vivre avec la douleur et je la gère plutôt bien sauf en cas de grosses crises avec nausées où je suis juste bonne à me coucher en rentrant du boulot. Et j'attends stoïquement que ça passe. Mais quand c'est plusieurs soirs de suite, ça joue sur mon moral, forcément. Mais j'essaie de rester zen et de célébrer chaque jour où la douleur est supportable ou moindre. Et du coup, pour rester physiquement le plus en forme possible je fais le plein de vitamines, (je me fais tous les midis un graaaand jus vert) j'avale une petite gélule d'huile de lavande le soir pour bien dormir (globalement ça marche plutôt pas mal) et aussi du fer végétal (l'autre je le supporte pas) parce qu'avec la période de préménopause où j'alterne 3 mois sans règles / deux mois d'hémorragies, mes réserves de fer piquent du nez et ça pour la forme c'est pas top. Bref, j'essaie d'apporter des bonnes choses à mon corps, je marche, je m'aère au maximum et quand j'y pense le matin au réveil je médite.

4. L'amour. Parce que c'est ce qui m'aide le plus à tenir le coup et que c'est la priorité absolue de toute ma vie (le boulot c'est biiiieeen loin derrière). Savoir que chaque soir je retrouve les bras de la femme la plus douce et la plus aimante de cette planète me remplit de bonheur et je me dis que j'ai une chance immense de vivre une relation aussi belle et épanouissante. Et qu'après tous ces mois je n'en reviens toujours pas que ce soit aussi facile, aussi doux, aussi zen. Ne jamais me sentir jugée, ne jamais avoir l'impression d'être trop ou pas assez, me sentir totalement et entièrement aimée et respectée, pouvoir être totalement et librement moi-même est un tel cadeau...Alors quand on a ça, c'est quoi, encore 8 semaines de galère au boulot, franchement...

Posté par vava_ à 17:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 mai 2017

Le sketch du jour

Aujourd'hui numéro spécial "vis ma vie d'instit assistante sociale". (Ouéééééé). 

Tu sais que ma classe, cette année, c'est la cour des miracles. Ils sont 31, et en ce moment mon atsem est absente donc je chante "aaaaall byyyy myyyyseeeeeeelf" en convulsant dans ma bave (et mon vomi) sous mon bureau toute la journée. (En vrai j'en ai tellement marre que je suis en récré dès 8h du mat pour faire blondir mes cheveux sous le soleil des tropiques.) Dans ma classe la grooooosse majorité c'est le bled, avec la mentalité qui va bien. Par ixemple: si on chante on va brûler en enfer avec Sheitan, Sheitan il nous regarde et si on est méchant il nous brûle, Sheitan il aime pas le rose, j'invente rien, c'est les nains entre eux qu'ils diskitent. Et vazy que je viens te foutre un bordel de ouf là-dedans avec l'égalité des djeundeures et mes yapa de jeux pour les filles et de jeux pour les garçons bordel de couille. C'est sûr Sheitan il va pas m'aimer. Bref, chez mes petits chéris, avec celui qui est arrivé en janvier avec son frère jumeau et qui devrait être en hôpital de jour mais que le père il s'imagine qu'il va y aller à l'université et faire Prisident de la Ripiblik, celle qui se fait tabasser par sa mère et qui jette tous les jeux par terre en hurlant, nous avons celui qui vient me voir toutes les dix minutes complêtement paniqué en me demandant "est-ce que ça gonfle?" ou "est-ce que ça saigne?" Mais quand je dis paniqué c'est paniqué, hein. Il hurle, il pleure, il tremble. Et en général y'a rien, je tchaike, j'explique que même si ça saignait, Magic Maitwesse elle désinfecterait avec son regard laser antiseptik kipikpas et hop, plus de bobo même pas mal. Mais rien à faire, ça fait des semaines qu'il flippe, tous les jours, 50 fois par jour, est-ce que ça gonfle (ou même est-ce que ça va gonfler?) est-ce que ça saigne, maîtresse pourquoi t'as mal à la tête? Que même je leur ai fait le cours magistral sur les veines, le sang, la lymphe, la ménopause (ça saigne plus, Sami, tu imagines, le kif??) rien à faire. Toujours il fait la panique et quand il pleure il me demande dix fois "tu diras pas à ma maman que j'ai pleuré, hein?") Donc en général non je le dis pas pour ne pas le stresser davantage mais comme ça m'inquiétait quand même un peu j'ai discuté avec la mère (celle qui lui dit sans arrêt mais Sami, si quelqu'un t'embête tu le tapes, t'es un garçon ou non? (on fait pas des mauviettes dans la famille, ou bien?) Je lui explique que je trouve que son fils il fait le stress, que ça fait deux mois qu'il pleure tout le temps, est-ce que c'est pareil à la maison tout ça. Ah mais oui, à la maison il pleure aussi mais je lui dis tu es un garçon tu pleures pas (ben oui, un garçon ça cogne, on est pas des pédés quand même) donc je lui dis gentiment que pitètre si ça continue l'angoisse pitètre ce serait bien d'aller voir une psychologue pour discuter tout ça et aider Sami à aller mieux. Merci madame au revoir madame. 

Et ce matin BIM, LE PERE. Tu me fais la musique de cow-boy qui est un garçon qui pleure pas et qui cogne parce que dans la famille on est pas des pédés steuplait? 

Merci.

- Alors comme ça vous avez dit à ma femme que Sami il doit y aller chez le psychologue?

- Bonjour!

- J'ai dit bonjour

- (Euuh ikskiz je crois pas tu as dit bonjour) Je lui ai effectivement dit que je trouvais qu'il était très stressé en ce moment et que ce serait bien d'essayer de comprendre pourquoi.

- (Merci que tu peux lire la suite en criant un peu fort) ALORS MOI MADAME MON FILS A LA MAISON JE LUI LAISSE FAIRE TOUT SKIL VEUT IL A LA LIBERTE TOTALE. IL A 4 ANS. QUAND IL VIENT A L'ECOLE IL SE SENT CONDAMNE

- (IKSKIZ JE RAMASSE MA MÂCHOIRE.) Condamné vous dites? 

- Mon fils il a pas besoin de psychologue. IL VA BIEN. C'EST CLAIR?

- Aaaah mais c'est toi qui décides, je vais pas contrarier, hein. Si tu es content je suis content. (Et ton cadeau de fête des pères, je te l'emballe où tu te le mets directement DTC?)

(Ikskiz que je fais la grossiereté mais y'a des matins où faut pas me chercher) Mais comme on dit au bled, j'étais trochoké. Et véner quand même. Et comme j'ai pas envie de me prendre un couteau dans le ventre (avant les vacances au soleil ce serait quand même INESTETIK) maintenant si on me demande: TOUT VA BIEN. TOUJOURS. 

Mais sinon est-ce que ça (me) gonfle?

Posté par vava_ à 15:08 - Commentaires [16] - Permalien [#]
08 mai 2017

Mini point ciné

Trois films vus ces derniers jours, avec dans l'ordre:

471835

Un film tendre et lumineux sur la vie d'une femme après 50 ans, parfaitement interprété par Agnès Jaoui. Mon préféré des trois!

Django

Une découverte totale pour moi puisque je ne connaissais rien de la vie de ce musicien, quelques longueurs à mon avis mais sinon plutôt réussi. Et j'ai adoré la musique de la dernière scène, je n'ai d'ailleurs pas réussi à la retrouver sur internet.

564774

Et le ciné de cet après-midi, le procès d'une historienne contre un négationniste, un film qui tient en haleine jusqu'au bout, porté par d'excellents acteurs.

Et toi, tu as vu quoi?  

Posté par vava_ à 19:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 mai 2017

Embrace

Quand j'ai vu passer le trailer de ce documentaire sur facebook il y a un ou deux ans, je me suis dit ENFIN. Enfin un film qui réapprend aux femmes l'importance de s'aimer comme elles sont, de se réconcilier avec leur corps, leur âge. Si tu lis ce blog de pacotille depuis la nuit des temps tu sais à quel point je me bagarre contre la dictature de la minceur et du corps unique comme idéal de beauté. Tu sais aussi comme ça me révolte de voir à quel point on nous juge (nous les femmes) avant tout sur notre apparence et non sur nos actes, notre caractère, notre courage ou notre humour. Et ce, dès le plus jeune âge. D'où la catégorie "my body my rules" que j'ai créée dans ce bloug. Quand j'ai appris hier que ce docu était enfin visible sur netflix, je l'ai immédiatement regardé et je te le conseille plus que chaleureusement

36a3a13d7a7d08b05127d2c761538e87

Ce documentaire part de l'histoire de Taryn Brumfit, qui comme des millions d'autres femmes décide de perdre du poids après sa grossesse parce qu'elle déteste son corps. Au prix d'efforts intenses et de multiples sacrifices elle obtient enfin le corps parfait à ses yeux, le corps dont elle rêvait. Sauf que... elle se rend compte au final qu'elle n'est pas heureuse et que garder ce corps parfait lui demande trop de sacrifices et l'empêche de vivre sa vie. Et que les autres corps parfaits dont elle est entourée appartiennent à des femmes qui ne le sont pas non plus, obsédées par le moindre défaut, le moindre truc en trop ou en pas assez. Tu sais sûrement comme moi que quand tu fais un régime tu ne penses plus qu'à la bouffe... (bon, après, penser à la bouffe tout le temps, chez moi c'est constitutionnel mais en cas de régime privatif c'est pire ;) Et du coup elle recommence à manger à sa faim, tout en continuant un mode de vie sain, avec de l'activité, mais plus de régime. Et elle poste cette photo avant/après sur les réseaux sociaux, ce qui constitue le point de départ de ce documentaire.

embrace-2016-taryn-brumfitt-793x503_1

Elle part alors à travers le monde recueillir des témoignages de femmes qui soit détestent leur corps, soit expliquent comment elles ont fait la paix avec leurs rondeurs ou leurs défauts physiques, et surtout quelle est l'histoire qu'il y a derrière ces défauts ou ces rondeurs, chose que cette société juge impitoyablement sans jamais chercher à comprendre.  Si tu as netflix je te conseille vraiment ce documentaire pour le message positif et encourageant qu'il délivre, pour la façon très claire dont il démontre l'objectivation permanente du corps des femmes et l'hyper-sexualisation des petites filles, pour son côté joyeux et plein de vie, à l'opposé du message mortifère véhiculé en permanence par les média. D'ailleurs elle a cette phrase très juste qui dit en gros "je ne ferai plus jamais confiance à un mot dont les 3 premières lettres signifient mourir" (DIEt, régime en anglais).

 

Le trailer ici:

 

Et à la question "How would you describe your body in 3 words?" je répondrais.. 

- Alive

- Loved

- Sometimes tired ;)

Et toi?

 

Posté par vava_ à 06:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
06 mai 2017

Un petit déjeuner plein d'énergie

Hola peuple, ce matin j'ai testé une nouvelle recette de petit déj (je suis dans une période follement créative en ce moment, niveau bouffe ;) J'avais besoin d'un truc qui ne me laisse pas complètement affamée à 10h du mat et qui me donne de l'énergie pour mes 11kms de marche de ce matin. Et cette recette était parfaite en plus d'être excellente.

Pour un bon verre de smoothie il te faut:

1 banane
1CS de flocons d'avoine
2CS de purée d'amandes ou de noisettes
1 verre de lait végétal (j'ai pris amande parce que c'est celui qui est ouvert mais tu peux utiliser lait de riz, d'avoine, de noisette, coco, cajou etc, c'est pas le choix qui manque...)

Un petit tour dans le blender et hop:

IMG_8299

 

Je ne suis pas une grande fan de bananes mais mixées avec d'autres saveurs ça passe très bien. Et ce serait dommage de se priver de toutes les bonnes choses contenues dans ce fruit. Boisson avalée vers 6h30 et à l'heure qu'il est, je n'ai toujours pas faim, ce qui est quand même un exploit ;)

Posté par vava_ à 11:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 mai 2017

Où manger végétarien à Strasbourg: Au Potiron

Hier soir on est allées dîner au Potiron, un petit restau végétarien à la Krutenau que je ne connaissais pas. Une collègue m'en avait parlé et en lisant quelques avis sur Tripadvisor j'ai vu du très sympa comme du très mauvais, notamment concernant la fraîcheur des fruits et légumes. Alors certes ce n'est pas de la cuisine très originale (c'est du végé mais pas forcément un restau que je conseillerais à quelqu'un qui veut découvrir une cuisine végétarienne créative et un peu non-conventionnelle), la carte est composée principalement de pizzas, pâtes et gratins, et tous les gratins sont grosso modo identiques, (tous la même garniture emmenthal + mozza) avec un ajout de tofu ou protéines de soja ou juste les légumes. Mais on a bien mangé, (surtout l'entrée en ce qui me concerne), c'est une cuisine simple mais tout à fait convenable, ils ont un bon petit vin rouge bio très sympa et on a passé (comme toujours ) une excellente soirée :)

Voici nos assiettes:

 

18199011_10213684522969609_574930423169866062_n

Des toasts à l'avocat pour mon amoureuse (mixés avec de la mayo, ce que j'ai trouvé très étrange, je ne sais pas si c'est une coûtume alsacienne?..) et pour moi des aubergines fumées mixées avec du yaourth et de l'ail. Et ça c'était vraiment excellentissime.

18198578_10213684522769604_3805729885805629353_n

Pour elle des crudités somme toute assez classiques avec de la mozza et du tofu. Et le tofu j'ai goûté, c'est des tranches de tofu nature Bjork, celui qui n'a absolument aucun goût avec quelques graines de sésame dessus. Je pense que pour le coup ils auraient pu faire un petit effort en le servant caramélisé ou mariné. Niveau créativité pour cette salade c'était quand même un peu léger.

Et mon gratin d'aubergines avec de la saucisse végé nature basique sans épices juste découpée en tranches (ce sont les trucs que tu achètes sous vide au DM ou autre, mais vraiment le modèle de base).  Après les aubergines étaient bonnes, tu rajoutes de la sauce tomate et du fromage dessus (ce qui pour moi n'était pas forcément jusifié) et hop.

Donc voilà, basique, pas très original (la cuisine végétarienne est quand même un peu plus créative que ça...) mais tout à fait correct pour un prix là aussi tout à fait correct. Et en dessert on s'est partagé une glace, citron vert framboise pour ma chérie et pain d'épices pour moi. 

Si tu cherches un restau végé traditionnel avec un accueil très aimable (paraît que c'est plein à midi) c'est là.

Mais peut-être tu as déjà mangé là-bas?

 

 

Posté par vava_ à 12:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]